Psylle

De Wiki Cannabique
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire

Psylle du poirier

Psylla pyri

Psylle1.jpg

Ces dernières années, le contrôle biologique du psylle du poirier n'a pas manqué d'intérêt, certainement à cause des lourds dégâts et pertes financières que peut infliger ce nuisible.



Biologie

Le psylle du poirier hiverne en tant qu'adulte . Au début de l'année ce petit parasite devient très actif. Dès que la température moyenne est supérieure à 10°C pendant deux jours successifs, le psylle commence à pondre ses œufs, cela a lieu habituellement au mois de mars. En avril, les premiers stades larvaires sont présents dans la récolte. Il y a 5 stades larvaires et tous les ans 3 à 4 générations se développent dans la culture. Le climat (particulièrement la température) joue un rôle important dans le taux de développement. À une température moyenne de 10°C, le psylle effectue son cycle de vie en presque 100 jours, à une température moyenne de 23°C le développement prend seulement un mois. Les œufs sont longs de 0.3 millimètres et passent successivement de la couleur blanche à jaune et orange. Les larves sont rouge orange à marron foncé, les plus âgées deviennent moins mobiles et sécrètent plus de miellat. Après le 5ième stade larvaire le psylle perd sa peau, pour former l'imago long de 3mm, muni d'ailes et de couleur brun noir.


Dégâts

Quand les psylles deviennent actifs au printemps, ils s'alimentent d'abord sur les jeunes feuilles et fleurs. En été ils s'alimentent principalement sur de nouvelles pousses. Les dégâts d'alimentation tels que l'inhibition de la croissance et la malformation des feuilles, sont moins importants que les dommages secondaires provoqués par le miellat excrété. En effet ce dernier souille d'un aspect noir le fruit et les branches, un véritable cauchemar pour beaucoup de cultivateurs. En outre les psylles transmettent des virus et affaiblissent les bourgeons de la fleur de la saison prochaine. Dans ce cas non seulement la culture de saison, mais également celle de l'année suivante cours un réel danger.


Auxiliaires

Anthocoris nemoralis

6 bAnthocorisBig.jpg

La population d’Anthocoris est composée d’autant de mâles que de femelles.
Les adultes mesurent de 3 à 4 mm de long et sont roux clair à brun foncé.
Les œufs sont insérés dans la face inférieure des feuilles des jeunes pousses, généralement au niveau des nervures : seuls les opercules blancs, qui se détachent lors de l’éclosion, sont visibles.
Les jeunes larves sont d’abord jaunes, puis deviennent de plus en plus sombres au cours de leur développement.


Lutte biologique

  • Aucun



Lutte chimique

  • Insecticide dédié




Auteur(s) et source(s) :

Canna-tech