Les trichomes

De Wiki Cannabique
Aller à : Navigation, rechercher
Erreur lors de la création de la miniature : Le fichier suivant est introuvable :
Trichomes
Photo: Super-bud@overweed

Sommaire

Que sont les trichomes

Bien que les glandes résineuses du cannabis appelées trichomes soient structurellement diverses, elles sont issues de trois formes basiques.

Bulbeux ou renflé

La forme renflée ou bulbeuse est la plus petite de ces formes (15-30 microns). La tige et le pied se forment à partir d'une à quatre cellules,et de la même manière pour la tête de la glande. Les cellules de la tête sécrètent une résine - présumée cannabinoïde - ainsi que des composants voisins s'accumulant entre les cellules de l'extrémité supérieure et les cuticules.
Une fois les glandes muries, une protubérance en forme de sein peut se former sur la membrane à cause de la pression produite par l'accumulation de résine. Les glandes bulbeuses sont dispersées sur la surface des différentes parties de la plante.

Capitule sessile

NdT : sessile, qui s'insère sur un organe sans être porté par un pédoncule, fleur, feuille sessile
Le second type de glande est beaucoup plus grand et plus fréquent que les glandes bulbeuses. Elles sont nommées capitules, ce qui signifie qu'elles ont une tête de forme globulaire. Sur les plantes non mûres, les têtes se trouvent à affleurement, semblant ne pas avoir de tige et s'appellent capitules sessiles. Elles ont une tige qui est une cellule haute, bien qu'elle puisse ne pas être évidente sous la tête globulaire. La tête se compose en général de huit à 16 cellules, formant une rosette convexe. Ces cellules sécrètent des substances cannabinoïdes, ainsi que des composés proches qui s'accumulent entre la rosette et sa membrane externe. En résulte une forme sphérique. La glande mesure de 25 à 100 microns de longueur.

Capitule tigée

Cette glande est plus prolifique en terme de substances cannabinoïdes. Elle se compose d'une rangée de cellules productrices du disque cellulaire surplombant une grande cavité productrice non-cellulaire. Pendant la floraison, les glandes capitules naissants sur la plante se métamorphosent en une troisième forme de glande. Certaines des glandes enflent jusqu'à 150 à 500 microns quand leurs tiges s'allongent. Ces glandes capitule-tigées apparaissent pendant la floraison et enveloppent les bractées femelles des fleurs d'une épaisse couverture. Elles sont également fortement concentrées sur les petits feuilles qui accompagnent les fleurs. Les fleurs mâles ont ces glandes sur les sépales, bien que plus petites et moins concentrées que sur les bractées femelles. Les fleurs mâles forment une rangée des glandes capitules très grandes le long des côtés opposés des anthères.

Photo by proof of the pudding
Photo by proof of the pudding


Les figures ci-dessus illustrent ces capitules tigées indiquées par les flèches vertes, les trichomes bulbeux sont signalées par les flèches jaunes, les flèches rouges montrent les trichomes capités-sessile. Les flèches bleues nous présentent un partie du duvet cystolithique.

Les cellules du disque, fixées à la feuille ou à la bractée par des cellules de pied ROUGES et des cellules basiques (VERT), libèrent la paroi de la matrice fibrillaire dans la cavité productrice où elle contribue à l'épaississement de la paroi subcuticulaire pendant l'expansion de la cavité précédemment citée. Les plastides (ORANGE) au sein des cellules du disque produisent des sécrétions appelées les lipoplastes qui synthétisent des quantités de substances lipophiles qui s'accumulent en dehors de la membrane du plasma, émigrant dans le cytoplasme réticulaire endoplasmique et par la paroi de la membrane et des cellules de plasma dans la cavité productrice où ils forment des vésicules (BLEUES). Ces vésicules libèrent alors leur contenu, permettant la croissance du cuticule pendant le développement de la cavité productrice. Le THC est produit dans ces parois, dans la matrice fibrillaire et autre contenants bordant les vésicules, mais pas dans ces vésicules. Des traces de THC sont présentes dans les cellules du disque. (NdT : )

by snaps_provolone
Sp5r.jpg

THC, THCV, CBN...

Les différents composés cannabinoïdes influencent le high de multiples manières...

THC

Le delta-9-tetrahydrocannabinol et le delta-8-tetrahydrocannabinol - THC - imite l'action de l'anandamide, un neuro-transmetteur produit naturellement par le corps humain, et se lie ainsi avec les récepteurs de cannabinoïdes dans le cerveau pour produire le high typique à la marijuana. Le THC possède (280-315 nm) les propriétés UV-b élevées d'absorption.

THCV

Le tetrahydrocannabivarine - répandu dans certaines variétés asiatiques sud-africaines et du sud-est . Il est connu pour favoriser un high plus claire et semble posséder plusieurs des propriétés thérapeutiques de THC.

CBD

Le cannabidiol - précédemment présumé psychoactif, ou pour contribuer au high en agissant de concert avec d'autres cannabinoïdes, aurait suite aux conclusions des recherches les plus récentes un effet négligeable sur le high, il constitue cependant un anti-inflammatoire remarquable, et peut prendre le dessus des effets du THC, tels que l'inquiétude. Le CBD comme cannabinoïde non-psychoactif semble être utile à beaucoup de conditions médicales. Le CBD est biosynthétisé dans le cannabinol (CBN) et le tetrahydrocannabinol (THC).

CBN

Le cannabinol, la production dégradée du THC, produit un effet dépressif.

CBC

Le cannabichromène, non-psychoactif,précède à la production de THC.

CBG

Le cannabigerol, également non-psychoactif, est contenu en doses élevées dans le chanvre, alors que l'on n'y trouve que quelques traces de THC.

La production intensive de trichomes n'est pas nécessairement le témoin d'une plante potentiellement intéressante. Quelques variétés de chanvre ont des couches modérées de trichomes et pourtant ... seulement un fort mal de tête. Concernant les variétés qui nous intéressent ici, une couche épaisse de trichomes est le symbole qu'elle avoir un potentiel élevé, mais ce n'est certainement pas une garantie.

Ce qui définit ces variété de cannabis est la capacité de la plante à produire le THC et le THCV.

Pourquoi les trichomes ont-ils évolué dans la nature

Le cannabis a développé des trichomes pour une multitude d'usages naturels, certains de ces derniers exigent du THC et d'autres cannabinoïdes afin d'être efficaces, et d'autres non.

Protection contre les insectes

Beaucoup d'insectes trouvent l'enduit épais de trichomes désagréable, ceci offre une couche de protection pour les graines en développement.

Animaux

La couche de trichomes et de duvet cystolithique rend le cannabis moins agréable au goût à beaucoup d'herbivores et d'omnivores.

Dessication

La couche de trichomes aide à isoler les pistils femelles des niveaux bas d'humidité et d'un vent fort.

Lumière UV-b

La lumière UV-b est nocive au vivant, le THC absorbe les UV-b , ainsi l'évolution de cannabis aurait favorisé l'évolution des génotypes qui ont produit ces trichomes capitule-tigés chargés de THC,protecteur contre les rayons UV-b légers.

Protection Fongique

Certains des composés actuels issus des trichomes empêchent fortement la croissances de certains types de mycètes. Très probablement, le motif, le plus important de l'évolution des trichomes capitule-tigés chargés de THC, est l'intervention de l'homme dans la sélection, favorisant les génotypes qui produisent des quantités copieuses de trichomes chargés de THC.

Liens

Quand_récolter


Auteur(s) et source(s) :

Overgrow (tiré de FCF.Cannaweb)