<html> tags cannot be used outside of normal pages.

L'eau

De Wiki Cannabique
Aller à : navigation, rechercher

Introduction

L’eau est le composé le plus important et le plus abondant dans la plante : elle constitue jusqu’à 90% du poids des herbacées ! Le végétal puise l’eau du sol par ses racines et la transporte dans chacun de ses organes, en même temps que les éléments nécessaires à sa croissance. Une grande partie de l’eau est ensuite perdue par transpiration. Les plantes ont donc toujours besoin d’eau, en plus ou moins grande quantité selon les espèces.

Heureusement, la plupart des plantes peuvent s’adapter si elles manquent d’eau. Certaines ont une cuticule (surface de la feuille) épaisse ou des poils épidermiques pour limiter l’évaporation, d’autres ont un tronc épais qui retient l’eau. Les sédums et les joubarbes peuvent accumuler beaucoup d’eau dans leurs feuilles. Malgré tout, le manque d’eau peut provoquer le flétrissement, une diminution de la croissance et une plus grande sensibilité aux maladies. Saviez-vous que l’on parle de « stress hydrique » pour les plantes ? Dans la mesure du possible, il est bon d’épargner cela à nos amis les végétaux !

L’arrosage le plus simple, le plus efficace et le plus naturel est bien sûr la pluie, mais il ne pleut pas toujours suffisamment… Il est alors indispensable d’arroser. Pour savoir si les plantes ont besoin d’eau, enfoncez profondément (une trentaine de centimètres) un piquet dans le sol : s’il ressort sans être couvert de terre, il est temps d’arroser !

Il est préférable d’arroser le matin : le feuillage aura le temps de sécher avant la tombée de la nuit, ce qui diminue les risques de maladies transmises par les champignons et les insectes. Par des journées très chaudes d’été, on pourra arroser le soir : cela limite la transpiration des plantes. Toutes les cultures n’ont pas les mêmes besoins, mais en général, il vaut mieux arroser moins souvent mais abondamment pour que le sol soit humide jusqu’à une dizaine de centimètres. Il ne faut pas que la terre soit détrempée en profondeur : les plantes ne savent pas nager ! Si la culture requiert un sol sec, laissez sécher le sol jusqu’à deux ou trois centimètres avant d’arroser à nouveau.


L'eau dure

Une eau est dite "dure" lorsqu’elle est fortement chargée en ions calcium et magnésium et, elle est dite "douce" lorsqu’elle contient peu de ces ions. Lorsqu’une eau dure est chauffée à 60°C, il se forme un précipité insoluble que l'on nomme "tartre" ou "calcaire".

La dureté d’une eau s’exprime en degrés français (df ou °F). Un degré français de dureté correspond à une teneur en calcium et magnésium équivalente à 10 mg de carbonate de calcium par litre.

On considère généralement qu’une eau est

douce: de 0 à 18°F mi-dure: de 18 à 30°F dure: + de 30°F

C'est par le contact que subit l'eau avec les couches rocheuses, qu'elle devient plus ou moins "dure". Cette "dureté" va varier en fonction de la nature des roches et de sa région d'origine.

L'eau osmosée

L'eau osmosée est issu d'un phénomène physique basé sur la pression osmotique. Utiliser un osmoseur est actuellement la seule manière d'épurer son eau afin d'éliminer 99% des substances chimiques et des minéraux que l'on trouve dans l'eau du robinet. L'osmoseur a été créer afin de permettre aux astronautes de boire leur urine. Ce topic n'aura pas pour but que vous puissiez boire votre urine, mais de vous faire comprendre le bien-fait que pourrais avoir l'eau osmosée sur nos plantes.

Le principe de l'osmoseur
Connaître le principe de fonctionnement de l'osmoseur nous importe peu, mais il est tout de même intéressant de connaître son fonctionnement. Je vais tenter de vous l'expliquer de la façon la plus simple possible.

La pression osmotique
Considérons le système ci-dessous à deux compartiments séparés par une membrane sélective et contenant deux solutions de concentrations différentes.

1-osmose.gif

Le phénomène d'osmose va se traduire par un flux d'eau dirigé de la solution diluée vers la solution concentrée.

Si l'on essaie d'empêcher ce flux d'eau en appliquant une pression sur la solution concentrée, la quantité d'eau transférée par osmose va diminuer. Il arrivera un moment où la pression appliquée sera telle que le flux d'eau va s'annuler.

2-osmose.gif

Cette pression d'équilibre est appelée pression osmotique.

L'osmose inverse
C'est le principe d'osmose de l'osmoseur.

3-osmose.gif

Une augmentation de la pression au delà de la pression osmotique va se traduire par un flux d'eau dirigé en sens inverse du flux osmotique, c'est à dire de la solution concentrée vers la solution diluée : c'est l'osmose inverse.

Utilisation de l'osmoseur
L'osmoseur se branche directement sur un robinet. Selon les modèles, il se peut qu'il y ai besoin d'un raccord afin de pouvoir fixer son osmoseur sur le robinet.

Il existe plusieurs modèles d'osmoseur. Le choix du modèle se fera surtout en fonction de la quantité d'eau quotidienne que vous voulez récupérer. Un contenant a proximité de l'osmoseur afin de récupéré l'eau osmosée sera bien entendu indispensable.

Important :

Il faut savoir qu'avec un osmoseur simple vous allez récupérer seulement 1/6eme de l'eau qui sortira du robinet. Ce qui veut donc dire que pour produire 20litres d'eau osmosée vous allez utiliser 120litres d'eau du robinet. Ces 100litres d'eau de rejet obtenu seront impropre a la consommation.

Tableau de rétention
Ce tableau indique en pourcentage "les matières" retenus par la membrane de l'osmoseur :

Cannawiki

Avantages
Comme vous avez pu le voir plus haut dans le tableau, un osmoseur retient beaucoup de matières plus ou moins nocives pour un plant de cannabis. Ceci est donc le principal avantage, pouvoir protéger notre plante des agressions quelle pourrais subir de la part de matières nocives présente dans l'eau du robinet.
On a sans doute bien-sur tous cultivé en utilisant de l'eau du robinet et nos plantes ne sont pas mortes pour autant. Mais imaginez que vous pouvez fournir a votre plante une eau parfaite, enrichie avec des engrais complet et contenant des oligo-éléments! Nous cherchons tous a optimiser nos récoltes au maximum mais nous nous préoccupons finalement que très peu de la qualité de l'eau. Au lieu de chercher quel est le meilleur engrais a mettre dans l'eau, n'est t-il pas préférable d'essayer d'abord de procurer a la plante une eau de bonne qualité?En obtenant une eau avec un EC de 0 nous avons la possibilité d'apporter a la plante seulement ce qui est bon pour elle.

  • Autre avantage, le ph de l'eau osmosée est au alentours de 7, ph neutre.

Inconvénients

  • Un osmoseur n'est pas donné(pas moins de 80€ environ)et consomme beaucoup d'eau qui sera perdu, c'est donc un investissement assez important ! Par contre l'eau osmosée peut-être directement achetée dans certains magasins d'aquariophilies, ce qui revient beaucoup moins cher.
  • Il est préférable de posséder un robinet qui ne sert pas afin de laisser son osmoseur en place!Sachant qu'il n'est pas conseillé de laisser sécher la membrane de l'osmoseur, il devrai normalement continuellement contenir de l'eau.
  • Les fabricants d'engrais proposent surtout des engrais préconisés pour des eaux dures, j'imagine donc qu'ils font en sorte que les minéraux(essentiellement le calcium) présents dans l'eau du robinet et dans les engrais se complètent. En utilisant de l'eau osmosée il faudra donc rajouter du calcium dans la solution ou utiliser un engrais spécifique a l'eau osmosée.

Conclusion
L'utilisation de l'eau osmosée, principalement dans les systèmes hydro permettrait d'apporter la solution nutritive la meilleure qu'il soit en y ajoutant de bons engrais!Commençons donc a penser a ce système encore trop peu utilisé.;

Arrosage des bonsaïs

Les bonsaïs viennent de la Chine et du Japon. Le terme bonsaï signifie, en japonais, arbre planté dans un pot. Ces plantes peuvent être créées à partir de plusieurs espèces d’arbres, qu’elles soient indigènes ou importées d'un autre pays.

L’arrosage est un facteur très important pour réussir la culture des bonsaïs. Ces végétaux ne doivent jamais manquer d’eau. Pour ne pas causer des brûlures au feuillage, on doit éviter d’arroser les plants en plein soleil. Certaines espèces préfèrent que leur substrat demeure humide en tout temps, tandis que d’autres s’accommodent d’un séchage du sol entre les arrosages.

Idéalement, l’eau d’irrigation devrait provenir de la pluie. On peut aussi utiliser celle du robinet après l’avoir laissée reposer pendant 24 heures pour qu’elle soit à la température de la pièce.

On apporte l’eau à la plante par jets fins, en s’assurant de bien mouiller la terre à chaque irrigation, sans toutefois détremper le substrat. On peut également submerger le pot.

Un excès d’eau risque de faire pourrir les racines puis, par la suite, tout le plant. Celui-ci montre un jaunissement à l’extrémité de ses feuilles qui, avec le temps, noircissent. Un manque d’eau entraîne la chute des feuilles puis la mort du petit arbre.

À cause du surchauffage et de la sécheresse de l’air des demeures au cours de l’hiver, on devrait vaporiser le feuillage des bonsaïs d’intérieur. On peut également fournir une source d’humidité autour des feuilles en déposant le pot sur une soucoupe remplie de billes d’argile mouillées.


Arrosage des plantes en vacances

Un mois sans eau, c'est la mort assurée des plantes ! Ne mettez surtout pas vos plantes dans la baignoire remplie d'eau ! La plupart des plantes ne supportent pas d'avoir leurs racines qui baignent dans l'eau. On peut rempoter les plantes dans un bac à réserve d'eau (durée d'humidification : 3 semaines)… c'est une solution… mais pas question de pratiquer cette opération 2 jours avant de partir. Il faut vérifier si les plantes s'adaptent à ce système. Toutes ne le supportent pas. Une bouteille d'eau minérale renversée sur la terre, dont le bouchon a été préalablement percé d'un petit trou ou des mèches en coton que l'on trempe d'un côté d'une bassine pleine d'eau et que l'on pique de l'autre côté dans la terre, apparaît comme la meilleure solution. Il existe aussi des systèmes de goutte-à-goutte d'intérieur qui sont dotés d'un programmateur autonome sur pile et d'une réserve d'eau en bac.


Récapitulatif

On diminue l'arrosage

  • si le substrat est d’évidence encore humide
  • en période de repos
  • quand la lumière diminue (quantité et durée)
  • quand le pot est en plastique
  • en cas de doute

On augmente

  • si le substrat est desséché (le pot est léger)
  • par temps sec et ensoleillé
  • quand le pot est en terre cuite et de petit format

Trucs et astuces

Utilisez votre aquarium pour arroser vos plantes. Ne jetez surtout pas l'eau de votre aquarium lorsque vous la changez, elle est très riche en minéraux et éléments essentiels pour les plantes. Changez l'eau pour faire plaisir aux poissons et utilisez la comme eau d'arrosage pour faire plaisir à vos plantes!

Préparez votre eau d'arrosage la veille. Placez l'eau dans un récipient genre bassine (il faut une large surface de contact entre le liquide et l'air, et laissez la reposer une nuit complète, cela permettra au chlore contenu dans l'eau de ville de s'évaporer. Les racines sont friandes d'oxygène, profitez en pour y plonger un buller afin d'oxygéner celle-ci, pendant cette période de repos, les bulles brasserons également l'eau, ce qui favorisera encore plus l'évaporation du chlore

Contrôlez régulièrement le pH de votre eau d'arrosage, celle-ci doit avoisiner les 6.0.

En agglomération, l'eau de pluie se charge d'impureté contenue dans l'air de la ville, ce qui a pour effet d'en augmenter l'acidité.

N'arrosez jamais avec de l'eau trop froide, la différence de température entre l'eau et les racines peut bloquer la croissance d'un plant


Attention
Attention !

Un excès d'arrosage aura souvent pour effet de détruire les racines et donc de donner à la plante un aspect ramolli comme si elle manquait d'eau ! Dans le doute il faudra examiner les racines. Quand elles sont saines, elles apparaissent en général blanc-verdâtre avec la pointe plus verte, et noires et molles en cas d'asphyxie. Dans ce dernier cas il y aura lieu de rempoter la plante en supprimant les racines mortes. L'arrosage sera remplacé par de fréquentes vaporisations légères sur le feuillage pour compenser la transpiration. Lorsque les nouvelles racines se formeront on pourra reprendre les arrosages.

Liens

Sur et sous arrosage
Le pH



Auteur(s) et source(s) :

Gen&Tik Canna-tech
ShePaKoiFer