Faire son hash

De Wiki Cannabique
Aller à : Navigation, rechercher
Hash
Photo: Super-bud @ Overweed

Sommaire

introduction

Les différentes méthodes pour faire son Hash.

Pour faire du hash, vous pouvez utiliser les feuilles de la manucure ou avec des têtes.

Attention, le hash obtenu est très fort en effet. Il n'a absolument rien à voir avec ce qui peut se trouver au marché noir. Allez y doucement pour ne pas vous retrouver sur une autre planète.

Hash
Photo: Super-bud @ Overweed
Charas
Photo: Super-bud @ Overweed

Pour se donner une idée, il faut 100 grammes de cannabis pour faire 10 grammes de hash environ.

Toutes ces methodes à part celle du grinder demande l'utilisation d'un congélateur. Un fois congelé, les trichromes se détachent très facilement des feuilles.

Grinder

Il existe des grinders muni d'une grille et d'un petit réservoir qui collecte une partie des trichromes lors du broyage.

Hash de grinder
Photo: Super-bud@overweed

Il suffit simplement de récupérer de temps en temps la poudre qui s'y retrouve.

Hash maker

Il s'agit d'une simple boîte à 2 compartiments séparés par un tamis.

photo à remplacer

Utilisation:

  • remplissez un des compartiments de feuilles de manucure et/ou de têtes parfaitement sèches. Les feuilles doivent être cassante.
  • placez le hashmaker refermé au congélateur pendant 30mn.
  • secouer énergiquement pendant 5 minutes.
  • ouvrez le compartiment servant à recevoir le hash et dégustez

Il est possible de secouer plus de 5 minutes, mais au bout d'un certain temps, le hash commencera à devenir vert. Cela indique qu'il y a des petits bouts de feuilles qui commencent à se réduire en poudre. À partir de là, votre hash perdra en goût et en qualité, donc à éviter (il restera tout de même très bon).

Mettre un petit objet avec les feuilles pour tenter d'améliorer le résultat ne fera que le dégrader. Celui ci broiera les feuilles qui passeront à travers le tamis.


Pollinitor

Même principe que le hashmaker mais au lieux de secouer, il y a un tamis-tambours fixé à un moteur.

Pollinitor artisanal


Ice-o-lator

Pour faire du Hash à l'eau.

Ice-o-lator en utilisation
Les deux sacs ice-o-lator
Photo: skunky 59 @ Overweed

Ce procédé est totalement différent des précédents. Il faut disposer de sacs possédant plusieurs tamis de différente taille ce qui permet d'éliminer la poussière qui pourrait être présente. Cela permet aussi de se faire plusieurs qualité de hash.

Son utilisation est un peu plus contraignante. Il faut placer vos sacs avec vos feuilles/têtes dans un seau d'eau très froide ainsi que des glaçons pour avoir la température la plus basse possible Ensuite il faut remuer énergiquement pendant 20 minutes au minimum. Vous pouvez vous aider d'un batteur électrique de cuisine.

Hash Ice-o-lator

Vous récupérez votre hash dans le tamis de petite taille et laissez le sécher avant de le déguster.

Certaines personnes préfère utiliser cette technique pour plusieurs raisons:

Permet d'évacuer la poussière qui aurait pu se coller.

Avoir plusieurs tamis de différente taille pour obtenir plusieurs qualités de hash

Liens

Tutoriel: Fabrication d'un hashmaker
Tutoriel: Fabrication d'un Pollinitor


Auteur(s) et source(s) :

CannaWiki

Photographies du hash : Super-bud @ Overweed
+ inconnu @ Overweed